Dans le cadre de l’évaluation et de la modernisation de la loi postale, la réduction du passage quotidien du facteur serait à l’étude par votre cabinet. Elle serait effective en 2019.

Les besoins des clients évoluent mais, ainsi que stipulé dans le nouveau contrat de gestion entre l’État fédéral et bpost, le facteur remplit un rôle social important qui fait partie intégrante d’un service public de qualité et ne peut être bradé pour des questions de rentabilité à court terme ou de prétendue modernisation.

Le taux de satisfaction des clients de bpost ayant atteint son niveau le plus élevé en 2014, nous sommes étonnés que vous imaginiez réduire la qualité de ce service.

Envisagez-vous de diminuer le passage quotidien des facteurs? Quelles sont les formules imaginées? Deux fois par semaine ou en fonction de la quantité de courrier? Comptez-vous maintenir les obligations liées au rôle social du facteur? Lesquelles?

Alexander De Croo, ministre (en français): Le rôle social du facteur ne fait pas partie du service universel. C’est un des services d’intérêt économique général attribués à bpost en vertu du sixième contrat de gestion.

Nous ne prenons pas une direction différente de mon prédécesseur. Le sixième contrat de gestion est dans la droite ligne du cinquième.

J’ai annoncé une nouvelle loi postale qui donnera une interprétation moderne du “service universel” afin que chacun puisse participer à la société, indépendamment de son lieu de résidence ou de son origine sociale. Je tiendrai compte de l’évolution des besoins des utilisateurs, de l’évolution des tendances dans le secteur postal et du coût du service universel. Dès que les propositions auront été avalisées, je viendrai les exposer dans ce parlement.

 

Gilles Vanden Burre (Ecolo-Groen): Un article du Soir du 30 novembre 2015 évoquait une discussion dans laquelle votre cabinet était “en train d’y réfléchir”. Il ne s’agit donc pas de spéculation. Ma question portait sur cette nouvelle offre postale que vous avez annoncée. Votre cabinet aurait confirmé fin 2015 que la fréquence quotidienne de passage du facteur serait remise en cause.

Je souhaitais avoir une confirmation ou une infirmation. Comme je n’ai pas obtenu de réponse, je reviendrai sur le sujet.

 

Question orale en Commission de l’infrastructure le 26/01/2016