Belgium ends Saudi mosque lease, citing ‘foreign interference’ and extremism (Washington Post)

photo : Stephan Mignon, flickr

The Belgian government has decided to terminate the long-term lease of the country’s largest and oldest mosque to the Saudi royal family, as part of what officials say is an effort to combat radicalization. (…)

Lawmakers want the mosque “to be managed by Belgian Muslims, in a transparent manner, not by a foreign power,” said Gilles Vanden Burre, a member of the commission that recommended breaking the lease.

Article complet ici

Attentats de Bruxelles : il faut passer des déclarations d’intention aux actes (VIDÉO BX1)

Presque deux ans après les attentats du 22 mars 2016, de trop nombreuses victimes n’ont pas encore reçu un seul euro d’indemnité. Ce grave manquement doit constituer la priorité politique absolue pour les semaines à venir. Le gouvernement a également annoncé toute une série de mesures, qui vont dans le bon sens, comme la création d’un guichet unique d’aide aux victimes et la mise an place du principe de subrogation (l’État verse des avances aux victimes et, ensuite, négocie avec les compagnies d’assurance). Il faut maintenant passer des déclarations d’intention aux actes!

Sanctie voor te lage vergoeding bedrijfsleider moet 175 miljoen opbrengen (GVA)

In de hervorming van de vennootschapsbelasting die eind vorig jaar groen licht kreeg, wordt de minimumbezoldiging die bedrijfsleiders zichzelf moeten toekennen om van het verlaagde tarief van 20 procent te kunnen genieten, opgetrokken tot 45.000 euro. (…)

Ahmed Laaouej en zijn Ecolo-collega Gilles Van den Burre dienden een wetsvoorstel in dat een vertaling inhield van de kritiek van Franstalige zelfstandigenorganisatie UCM dat de Waalse en Brusselse kmo’s slechts zelden die drempel van 45.000 euro zullen halen.

article complet ici

Les pouvoirs publics paient une facture sur cinq en retard (L’Écho)

L’État n’est pas un exemple de ponctualité, mettant par la même occasion
en danger la viabilité de certains fournisseurs – PME et indépendants.
Une faillite sur quatre en Belgique est attribuable à des mauvais payeurs. Le
constat est posé de manière récurrente par Graydon et les classes moyennes
(UCM et Unizo). Parmi ces mauvais payeurs, on retrouve celui qui devrait
pourtant montrer l’exemple en matière de rigueur et de ponctualité: l’État.
Les derniers chiffres transmis au Parlement par le cabinet du ministre de
l’Économie Kris Peeters (CD & V) sont interpellants: 20% des factures ont été
payées en retard en 2017 et 17% en 2016.

En 2016, il fallait compter 44 jours pour recevoir l’argent; Ce délai est
entre-temps passé à 56 jours en 2017. Le SPF Justice est le plus mauvais
payeur. Deux factures sur trois y sont payées en retard, dans un délai moyen
de 118 jours.

« Ces retards ont un impact très négatif sur les PME et les indépendants,
fournisseurs des administrations, qui peuvent se retrouver dans des situations
financières délicates, dénonce le député Gilles Vanden Burre (Ecolo). Or, il
s’agit de milliards d’euros par an. »

Il compte dès lors interpeller la ministre du Budget Sophie Wilmès (MR) à ce
sujet cette semaine. Il lui demandera de clarifier les procédures et les arrêtés
royaux qui régissent la comptabilité des pouvoirs publics. « Les textes existent
mais ne sont pas toujours appliqués », regrette le député Ecolo.
Une série d’anomalies ont ainsi été relevées par la Cour des Comptes dans un
récent rapport où elle a analysé, pour 2016 et 2017, les retards de paiements
dans quatre départements (SPF Police, Emploi, Économie, Belspo).

article complet ici