Attentats de Bruxelles : il faut passer des déclarations d’intention aux actes (VIDÉO BX1)

Presque deux ans après les attentats du 22 mars 2016, de trop nombreuses victimes n’ont pas encore reçu un seul euro d’indemnité. Ce grave manquement doit constituer la priorité politique absolue pour les semaines à venir. Le gouvernement a également annoncé toute une série de mesures, qui vont dans le bon sens, comme la création d’un guichet unique d’aide aux victimes et la mise an place du principe de subrogation (l’État verse des avances aux victimes et, ensuite, négocie avec les compagnies d’assurance). Il faut maintenant passer des déclarations d’intention aux actes!