Le député fédéral Ecolo Gilles Vanden Burre s’inquiète de l’enchaînement de décisions drastiques prises par le ministre de l’Intérieur Jan Jambon (N-VA), après que ce dernier a annoncé mardi la fermeture de quatre des six casernes de la protection civile.

“C’est un scénario de déjà-vu, une sorte de doctrine Jambon. Depuis 2014, on organise le manque de moyens et l’austérité pour ensuite démanteler”, a déploré M. Vanden Burre, en faisant notamment référence à la réduction du nombre de laboratoires scientifiques, ou au manque de moyens des services de lutte contre la fraude fiscale.

“C’est une nouvelle fois un service à la population qui est aujourd’hui impacté”, a souligné le parlementaire, qui compte bien interroger le ministre sur les conséquences pratiques des fermetures de casernes.

“Ces annonces systématiques sont tout à fait inquiétantes, nous craignons que les services de police soient la prochaine cible”, conclut-il.