12 Question de M. Gilles Vanden Burre au vice-premier ministre et ministre de la Coopération au développement, de l’Agenda numérique, des Télécommunications et de la Poste, sur “la mise en place de distributeurs automatiques de billets dans toutes les communes de Belgique” (n° 22273)

12 Vraag van de heer Gilles Vanden Burre aan de vice-eersteminister en minister van Ontwikkelingssamenwerking, Digitale Agenda, Telecommunicatie en Post over “het plaatsen van bankautomaten in alle Belgische gemeenten” (nr. 22273)

12.01 Gilles Vanden Burre (Ecolo-Groen): Monsieur le président, monsieur le ministre, le 18 novembre dernier, le journal L’Avenir pointait du doigt la disparition progressive des distributeurs automatiques de billets (DAB) en dehors des villes. C’est une préoccupation que mon groupe et moi-même partageons depuis longtemps. Je vous ai déjà posé plusieurs questions à ce propos, notamment le 26 janvier 2016. À cette époque, vous m’aviez répondu que 22 communes ne disposaient pas de DAB disponibles 7 jours sur 7, au moins de 6 h à 22 h, dont 20 en Wallonie et 2 en Flandre.

bpost a depuis lors développé des DAB dans plusieurs communes qui n’en disposaient pas, notamment à Herbeumont, Meix-devant-Virton, Érezée et Houyet. Mais selon L’Avenir, il reste aujourd’hui trois communes en Wallonie qui en sont totalement dépourvues: Tinlot, Lontzen et Beyne-Heusay, en province de Liège.

L’enjeu d’un horaire large d’ouverture reste quant à lui entier, vu la diminution générale du nombre de distributeurs automatiques de billets, passé de 8 754 à 8 613 entre 2015 et 2016.

Une telle situation est préoccupante car elle risque de ne pas assurer l’égalité de service public entre les citoyens. De tels services bancaires de base doivent être disponibles sur tout le territoire. Par ailleurs, cette problématique participe de l’idée que certains territoires ruraux sont les parents pauvres de notre collectivité, développant ainsi le sentiment d’un abandon des communes rurales par les services publics, ce qui nous paraît tout à fait inacceptable.

bpost est évidemment la mieux placée pour agir vu qu’elle a l’obligation d’être présente dans chaque commune du pays. Elle peut répondre à cette carence du secteur bancaire de manière efficace.

Monsieur le ministre, confirmez-vous les chiffres avancés par L’Avenir le 18 novembre dernier concernant les dernières communes qui n’ont pas de distributeur de billets? Quel plan d’action compte mettre en place bpost dans les trois communes totalement dépourvues de DAB?

12.02 Alexander De Croo, ministre: Monsieur Vanden Burre, l’article de L’Avenir confirme que les institutions financières semblent avoir tendance à se retirer des petites communes. D’où les dispositions contenues dans le sixième contrat de gestion conclu entre l’État et bpost, lequel prévoit notamment que l’entreprise en question doit assurer la présence d’un distributeur de billets dans toutes les communes où ce service n’est pas offert par une autre institution financière. Pour le moment, trente-deux communes entrent dans les conditions.

L’installation d’un distributeur de billets dans les trois autres communes est prévue: d’abord à Lontzen en décembre 2017 ou au début 2018; à Soheit-Tinlot au début 2018 et à Beyne-Heusay, où l’étude d’emplacement est en cours.

12.03 Gilles Vanden Burre (Ecolo-Groen): Monsieur le ministre, je vous remercie pour votre réponse très claire.

Je salue l’élaboration d’un plan d’action destiné à remédier à cette absence. Cette question touche nombre de nos concitoyens. Je suis rassuré que bpost réagisse rapidement, puisque j’ai entendu que cette initiative serait prise dans les mois à venir.

Het incident is gesloten.

L’incident est clos.