09 Question de M. Gilles Vanden Burre au vice-premier ministre et ministre de la Coopération au développement, de l’Agenda numérique, des Télécommunications et de la Poste, sur “l’évaluation de l’application bringr de bpost” (n° 21224)

09 Vraag van de heer Gilles Vanden Burre aan de vice-eersteminister en minister van Ontwikkelingssamenwerking, Digitale Agenda, Telecommunicatie en Post over “de evaluatie van het bringrplatform van bpost” (nr. 21224)

09.01 Gilles Vanden Burre (Ecolo-Groen): Monsieur le président, monsieur le ministre, le lundi 20 juin 2016, soit il y a plus d’un an, bpost lançait son nouveau service bringr, une application qui permet à quiconque de s’improviser livreur de colis.

Quelques mois plus tard, le 14 juillet pour être précis, je vous posais plusieurs questions à ce propos. Vous m’aviez alors affirmé que bringr était une offre complémentaire aux services existants de bpost. Vous ajoutiez que “la direction de bpost a assuré que le lancement de la plate-forme collaborative pour l’expédition de biens n’aura pas d’impacts négatifs sur l’emploi, le salaire ou le statut des employés au sein de l’entreprise”. Vous ajoutiez encore que “compte tenu de la courte période de fonctionnement de la plate-forme, un profil des livreurs n’est pas encore établi. La décision de continuer ou non ce projet sera prise en fonction de la faisabilité opérationnelle et d’une demande suffisante sur le marché”.

Monsieur le ministre, a-t-on procédé à une évaluation non seulement des objectifs mais également de l’évolution de l’emploi, des salaires et du statut des employés de bpost depuis l’apparition de bringr? Y a-t-il eu une influence particulière de l’arrivée de bringr sur les activités traditionnelles de bpost? Existe-t-il une analyse du profil type du livreur bringr par catégorie spécifique? Comment la “faisabilité opérationnelle” de l’application bringr a-t-elle été évaluée par bpost? bpost souhaite-t-elle continuer l’aventure avec cette plate-forme?

09.02 Alexander De Croo, ministre: Monsieur Vanden Burre, l’apparition de bringr n’a pas eu d’impact négatif sur l’emploi, le salaire ou le statut des employés, ni sur les activités traditionnelles de bpost.

Compte tenu de la diversité du groupe, aucun profil type du livreur ne peut être établi. Les données détaillées quant à l’évaluation des premières expériences avec cette application font partie de l’information confidentielle de l’entreprise et ne sont donc pas divulguées.

Dans le cadre de sa stratégie d’innovation, bpost poursuivra la recherche et l’introduction d’applications innovantes telles que bringr pour améliorer à la fois l’offre des partenaires (e-commerce) et le confort de leurs clients.

09.03 Gilles Vanden Burre (Ecolo-Groen): Monsieur le ministre, j’entends qu’il n’y a pas d’impact particulier sur les activités traditionnelles ou l’emploi. Il serait, selon moi, intéressant de procéder, de temps en temps, à une évaluation du projet. Je reviendrai donc sur la question l’année prochaine.

L’incident est clos.

Het incident is gesloten.