(…) “Première séance de l’année pour la commission Infrastructure du Parlement fédéral, mardi, avec une première apparition aussi du nouveau ministre de tutelle de bpost, le libéral flamand Philippe De Backer. Les débats ont essentiellement porté sur le nouveau contrat de gestion de l’entreprise, qui couvre la période comprise entre le 1er janvier 2019 et le 31 décembre 2023.

Un contrat assez semblable au précédent, qui confirme le maintien du passage du facteur cinq fois par semaine sur l’ensemble du territoire belge et le retour des timbres prior et non prior avec tarifs différenciés.

Le député Écolo Gilles Vanden Burre, membre de la commission, signale que le texte ne mentionne “aucun encouragement spécifique à la réflexion sur de nouvelles missions à donner aux facteurs à l’avenir. On n’en parle pas du tout et c’est un regret pour nous. Vu la baisse constante du volume de courrier à distribuer, si on n’est pas proactif, dans cinq ans (lors du prochain contrat de gestion, NdlR), le passage quotidien du facteur pourrait être supprimé” (…)

article complet ici